Un antagonisme qui n'en finit plus

Le secteur du transport de personne connaît depuis quelque temps certains tumultes qui ont fini par atteindre les oreilles des gouvernants. Ces derniers semblent, jusqu'ici, incapables d'apporter de réelles solutions pour concilier les intérêts protagonistes. Les dénonciations fustigent d'un côté comme de l'autre sans parler des Boycottages.

Et on résiste à l'application des règles. Rappelons que les entreprises de VTC ont réussi leurs défis de concurrencer les taxis dans leurs règnes qui semblaient sans partage. Pourtant, ces audacieux autoentrepreneurs ont joué avec les faiblesses de leurs concurrents. Aujourd'hui certaines grandes agences VTC telles que http://www.vtcourseslyon.fr sont devenues des incontournables du genre.

Création d'emplois et une activité d'intérêt général

Les entrepreneurs VTC étaient auparavant de simples propriétaires de voitures. Ils ont décidé de mettre en location leurs véhicules pour gagner un peu d'argent en période de chômage. Les VTC ont apporté plus pour l'emploi que l'État ces deux dernières années. La puissance publique ne saurait donc supprimer simplement un acteur devenu important pour l'économie.

Les VTC apportent surtout un intérêt général important. Ils facilitent la circulation des personnes et offrent plus de sécurité. En effet, les VTC avec leurs statuts juridiques qui s'apparentent aux voitures privées sont assez personnalisables. On peut solliciter un chauffeur, peu importe l'heure. Les clients des taxis doivent payer le frais de rapprochement, alors que chez les VTC ils sont inclus dans la réservation.

D'ailleurs, les tarifs figurent parmi les principales sources de conflit entre les Taxis et les VTC. Pour ces dernières, ils se fixent librement alors que ceux des taxis sont contrôlés par l'Administration.

Boycottage des VTC par les taxis

Les taxis dénoncent une concurrence déloyale de la part des VTC qui, selon eux, ruinent leurs affaires en volant leur clientèle. Pourtant, il est tout à fait normal que leur clientèle baisse puisqu'ils se tournent vers la concurrence. Les taxis se sont habitués à détenir le monopole dans ce secteur. Et ils ne se soucient plus vraiment de la qualité des services offerts au client puisque ce dernier ne dispose d'aucun choix.

Cette concurrence ne pouvait qu'assainir ce comportement dictatorial des services de taxi. Aucune mesure prise par le Gouvernement ne semble satisfaire les taxis qui semblent vouloir éradiquer totalement les VTC. Les usagers profitent également de cette concurrence, car on leur propose de plus en plus de promotions et de réductions de prix. Dans l'état actuel des choses, les VTC offrent plus d'avantages aux clients notamment concernant la manière de les traiter.